Principe : obligation de porter le masque dans les espaces partagés et clos et importance d’un respect strict des gestes barrières.

Le protocole sanitaire a été actualisé le 16 octobre 2020.

Dans les zones soumises à couvre-feu :
– le port du masque est permanent dans les lieux clos et partagés ;
– l’employeur fixe dans le cadre du dialogue social de proximité un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les postes qui le permettent ;
 – l’employeur adapte les horaires de présence afin de lisser l’affluence aux heures de pointe ;
– la restauration collective respecte la limitation de 10 personnes par table et une séparation d’un mètre entre les tables (avis du Haut conseil de la santé publique du 21 mai 2020).

(*) l’Ain, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Ardennes, l’Ariège, l’Aube, l’Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Calvados, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, la Drôme, le Gard, la Haute-Garonne, l’Hérault, l’Ille-et-Vilaine, l’Indre-et-Loire, l’Isère, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Haute-Vienne, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise + la Polynésie française.

Consultez l’arrêté préfectoral fixant les mesures concernant le département de la Gironde:

Le « questions-réponses » du protocole sanitaire a également été actualisé. Les cas de contact y sont maintenant définis comme les personnes ayant eu un contact avec une personne porteuse du Covid-19 :
– soit en face à face à moins d’un mètre et sans masque ou autre protection efficace : embrassade, poignée de main ;
– soit plus de 15 minutes, dans un lieu clos, à moins d’un mètre et sans masque : repas ou pause, conversation… ;
– soit à l’occasion d’échanges de matériel ou d’objet non désinfecté ;
– soit parce qu’elles partagent le même lieu de vie.

Le cas contact d’un cas contact n’est pas un cas contact. Les cas contacts sont avertis par l’Assurance maladie dans le cadre de la procédure de contact tracing. Ils doivent rester isolés pendant 7 jours après le dernier contact avec la personne testée positive et effectuer un test le 7e jour. Faute de pouvoir télétravailler, ils sont placés en arrêt travail, sans jour de carence et rétroactif.